Chateau de Fayolle

Le Vignoble

Le Château de Fayolle a fait récemment l’objet de gros efforts de rénovation. Depuis 1997 les propriétaires successifs ont beaucoup investi dans le vignoble. Des  plantations et le renouvellement de la totalité des équipements du chai ont permis d’améliorer de façon significative la qualité des vins. Nous avons remporté la médaille d’or au Concours Agricole de Paris, récompense très convoitée, ainsi que la médaille de bronze au Decanter World Wine Awards à Londres en 2012 pour notre Bergerac sec 2010. Nous sommes aussi très fiers de notre médaille d’or au concours de Bergerac pour notre rouge 2010. Nos vins ont reçu de bonnes critiques de la part de revues telles que Gilbert & Gaillard ou La Revue des Vins de France.

Tous nos vins sont vinifiés au château dans notre chai par Gilles Prugne, sous la houlette de Jean Gazaniol dont la famille a depuis trois générations produit des vins parmi les meilleurs de la région.

Jean Gazaniol a étudié l’œnologie à l’université de Bordeaux avec  le célèbre Emile Peynaud dont on a dit qu’il a révolutionné l’art du vin à partir des années 1950 et qui est considéré comme le 'parrain de l’œnologie moderne'.

La gestion est assurée par Sylvie Labat qui travaille depuis vingt ans dans le monde viticole bergeracois; elle a donc beaucoup d’expérience et sera heureuse de répondre à toutes vos demandes ou de vous faire déguster les vins si vous êtes de passage au château (merci de téléphoner la veille). Elle parle anglais couramment.

En tant que petit producteur, nous recherchons la  qualité, non la quantité et nous efforçons de limiter nos rendements. Nous n’utilisons pas d’herbicide et essayons à chaque instant de protéger et d’enrichir la biodiversité de notre terroir: nous sommes persuadés que cette quête  se reflète  dans la qualité et la pureté de nos vins. Nous utilisons à la fois le meilleur de la technologie moderne en matière de vinification et le rude travail  à l’ancienne. Gilles Prugne et sa belle-sœur Josiane Imbert  s’occupent des vignes avec soin par un travail manuel tout au long de l’année. En pratiquant vendanges en vert et taille sévère, ils obtiennent une faible production par pied de vigne, dans le but d’atteindre un rendement contrôlé, ainsi qu’une grande pureté et une superbe concentration du fruit. Nous avons choisi de réduire  la surface en production de 17 à 10 hectares en ne conservant que les meilleurs terroirs.

Le terroir est issu d’une roche mère calcaire du Rupélien qui fut lacustre à une époque et qui est aujourd’hui une terre brune argileuse avec des concrétions calcaires, offrant les conditions idéales pour la culture de la vigne. Le vignoble s’étend en hauteur sur un éperon rocheux qui domine la vallée de la Dordogne au nord et celle de son affluent le Marmant à l’ouest. Cette situation lui permet de profiter d’un excellent drainage et d’une bonne circulation de  l’air.

Le climat à Bergerac est océanique tempéré. Les pluies tombent régulièrement durant toute la période de croissance de la vigne. Avril est humide, stimulant ainsi la poussée de la plante et réduisant les risques de gelée printanière. Les étés sont chauds et plutôt secs, des conditions idéales pour que les grappes de raisins arrivent à maturité. Sur une période consécutive de quatre mois, de mai à août, la région profite de plus de 200 heures de soleil par mois. C’est cet ensoleillement qui apporte à la vigne l’énergie nécessaire à la photosynthèse. Septembre et octobre sont des mois cruciaux qui vont déterminer si l’année sera un grand millésime ou pas. Un temps sec en septembre concentrera les arômes dans le raisin, alors qu’une humidité modérée en octobre permettra le développement de  la pourriture noble qui donnera naissance aux grands liquoreux. Les pluies de novembre et décembre permettent de reconstituer les réserves en eau du sous-sol.

Le chai a été rénové et enduit d’une peinture alimentaire du sol au plafond, pour assurer une hygiène parfaite et empêcher toute déviation bactérienne; toutes les cuves sont en acier inoxydable et équipées d’un appareil de contrôle des températures. Nous utilisons un pressoir pneumatique qui protège la récolte et n’écrase pas les baies. Un grand entrepôt climatisé et bâti de murs de pierre épais nous permet de stocker un millésime entier en bouteilles: nous pouvons donc embouteiller le vin au meilleur moment et le conserver ensuite dans les meilleures conditions.

La vinification est soigneusement contrôlée à chaque étape et nous surveillons particulièrement le processus de fermentation pour éviter toute oxydation. Les assemblages sont effectués avec une compétence parfaite et les vins mis en bouteille à la propriété. De la vigne à la bouteille nous veillons à ce que soit préservés la richesse et le fruité de nos vins qui sont vendus dans le monde entier.

Chaque année nous produisons en moyenne:

  • 30 000 bouteilles de vin rouge, Château de Fayolle AOC Bergerac, un assemblage fruité de merlot et de cabernet franc
  • 3 000 bouteilles de vin rouge Sang du Sanglier, AOC Bergerac, un assemblage de cabernet et de merlot vieilli en barriques de chêne français
  • 2 000 bouteilles de vin rosé, AOC Bergerac Rosé, fait par saignée de merlot et de cabernet
  • 40 000 bouteilles de vin blanc sec, AOC Bergerac  Sec, un vin frais et fruité à base de sauvignon

Certaines années, quand le temps le permet, nous produisons du Saussignac: c’est un vin liquoreux, fruit de vendanges tardives de sémillon botrytisé, et vieilli en barriques. Mûrissant  au doux soleil automnal, les grappes de raisin se dessèchent sur pied en concentrant les sucres: le résultat est un vin de dessert succulent aux arômes intenses de fruits confits et de zest d’orange avec une note d’abricot et de vanille.

Galerie d'Images

Click on images to enlarge